Levez les yeux et vous verrez les choses autrement

Expos – Exposition

Du 18/04/2017 au 30/04/2017
Dino Milani présente sa vision architecturale . /Photo Jean-Michel Mazet
Dino Milani présente sa vision architecturale . /Photo Jean-Michel Mazet

Dino Milani expose sa vision d’Agen à travers des photos architecturales au centre de gérontologie de Pompeyrie et en suivant dans une vitrine vacante du boulevard de la République.

«Levez les yeux et vous verrez les choses autrement». Dino Milani, ancien journaliste du groupe Dépêche du Midi, habitué à arpenter les rues d’Agen la main tendue tant il en serrait d’autres, en était certain, mais se disait qu’il vérifierait cette information plus tard. A la retraite par exemple.

 «J’avais déjà remarqué que si on s’attardait sur des motifs architecturaux, on découvrait des choses formidables et insoupçonnées. J’écrivais la rubrique «Clin d’œil» avec Alexandra Dibon, du CEDP47. Il s’agissait de photographier des éléments de façades et de proposer aux lecteurs de deviner où cela se trouvait à Agen. Tout est parti de là, et une fois à la retraite, je me suis équipé d’un bon appareil photo et je suis parti en quête de détails, sans impératif de bouclage cette fois! J’attendais que la lumière soit belle et je me perdais dans les rues et ruelles agenaises, le nez en l’air. Lorsqu’on est au pied du mur et qu’on porte son regard vers le haut de l’ouvrage, ça change la vision des bâtiments, ça donne des points de fuite aussi, très photogéniques. Je me suis rendu compte qu’Agen avait des ciels extraordinaires. Du bleu azur avec parfois du rouge… Je ne «trafique» aucune photo, les couleurs sont toutes celles d’origine.»

Dino photographie, au gré des visions que lui offrent les bâtisses agenaises, anciennes ou modernes. Il met en relation des monuments emblématiques, la fontaine du Pin et le clocheton du Studio Ferry. Il surprend les reflets sur des façades vitrées, l’hôpital d’Agen sur la Macif ; les platanes aux feuilles automnales sur la CCI…

Montrer combien la ville est belle

«J’ai montré mes photos à des amis, ils m’ont suggéré de faire une exposition !» Une bonne idée n’allait pas se perdre, elle fut saisie au bond.

Dino Milani imprime «local» chez son ami Philippe Berniès et obtient un solide soutien financier d’un autre, Jean-Max Llorca.

«Le but est de montrer aux Agenais combien leur ville peut être belle si on sait la regarder. La beauté d’Agen se mérite. Il faut poser des yeux curieux sur elle, il ne faut pas s’arrêter aux premières impressions…»

Les images seront exposées dans le hall du centre de gérontologie de Pompeyrie du 18 au 30 avril. Un travail des résidents sur Agen accompagnera l’exposition. Elles trouveront ensuite une place originale, dans une vitrine laissée vacante sur le boulevard de la République, tant qu’aucun nouveau commerce n’aura investi les lieux, celle de l’ancien encadreur à côté du bar de l’Agenais. Elles feront un détour par la Foire d’Agen, la salle de la Tannerie… Deux titres pour deux séries différentes : «Agen sur ciel» pour les façades plutôt anciennes et «Leurre d’Agen» pour les reflets sur les bâtiments vitrés.